Actualité


Accessibilité : La Senses ROOM PDF Imprimer Envoyer

Accès pour Tous partenaire de la Senses ROOM.

Design pour tous, plus d’autonomie, plus d’accessibilité

et de sécurité.

En intégrant pleinement la notion de Design pour Tous, la nouvelle Senses ROOM,

baptisée Senses ROOM Studio, dévoilée sur

MAISON & OBJET, du 4 au 8 Septembre 2015

à Paris Nord Villepinte, montre à tous les professionnels du secteur de l’aménagement d’intérieur

comment intégrer les attentes de tous, sans discriminations aucunes,

tout en privilégiant le bien-être pour ses occupants.

Imaginez ces espaces, luxueux et confortables, où la personne en situation de handicap

(quel que soit son handicap) puisse accéder librement, en toute accessibilité et profiter

pleinement de cet espace sans aucunes contraintes !

Après 40 ans de débats, de promesses et d’attentes, il est peut-être enfin venu le moment de se poser les bonnes questions et de faire de l’accessibilité universelle un axe de développement durable pour tous.

srimage2

 La Senses ROOM Studio :  A découvrir sur MAISON & OBJET, PARIS - Hall 8 Espace B 61

Concepteur : Francis van de Walle, Club of Prestigious Projects & Vision Maison.

Réalisation : Pierre-Henri Bouchacourt, PH2B avec la complicité de César Pleintel.

Découvrez la Senses ROOM Studio (Cliquez ici).

facebookPartager cet article

 
Accessibilité, La Ministre en campagne. PDF Imprimer Envoyer

La Ministre en Campagne pour vendre l’Accessibilité et les ADAP aux commerçants du 4ème arrondissement à Paris.

C’est accompagné de Bernard JOMIER, adjoint à la Mairie de Paris en charge de la santé et du handicap, que la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Ségolène NEUVILLE est allé à la rencontre des commerçants du 4ème arrondissement de la capitale, pour vérifier par elle-même le nouveau dispositif voté dernièrement par les parlementaires au grand dam des associations.

On se croirait en campagne, une opération de porte à porte auprès des commerçants, pour sensibiliser et vendre las Agendas d’Accessibilité Programmée. Mais ce n’est pas gagné, la Ministre rappelle aux journalistes présents qu’aujourd’hui, seulement un tiers des établissements recevant du public soit 330.000 sur un million, sont accessibles.

sneuvilleparis6   sneuvilleparis5

Une action de sensibilisation auprès des commerces de proximité,  établissements recevant du public (ERP) de 5e catégorie. La visite commence par la Maison GIRARD, un chocolatier de la rue des Archives. Ambiance sympathique avec dégustation des chocolats. Ici pas de soucis, oui il y a une marche à l’entrée du magasin, mais le propriétaire de ce commerce a pris l’initiative de faire des travaux lors de la fermeture estivale d’Août 2015, une rampe d’accès est prévue pour un coût de 3000 Euros environ. Une adaptation du magasin qui facilitera l’entrée des mamans avec des poussettes qui viennent acheter des dragées.

2ème arrêt dans une boutique de luxe. Le gérant est surpris par cette arrivée dans son magasin croyant que c’était un car de chinois avec des devises ! Il n’était pas au courant de la venue de la Ministre. La boutique est accessible grâce à une seconde entrée sur cour. Ségolène Neuville fait de la pédagogie et lui explique qu’il doit adresser une attestation à la préfecture pour indiquer qu’il est déjà aux normes, le gérant l’ignorait !

     sneuvilleparis4  sneuvilleparis7   sneuvilleparis3

Pour le magasin suivant, non prévu au programme, une rampe d’accès encastrée et dépliable du fabricant français MYDL attire l’attention de Bertrand JOMIER, "on va donc faire un arrêt ici". La gérante de ce magasin d’articles médicaux a une clientèle de personnes âgées et de personnes handicapées. L’occasion pour la ministre de déplier la rampe d’accès «c’est quand même lourd», mais la gérante confie que c’est pratique pour un coût d’environ 1000 Euros.

La pharmacie au coin de la rue des Archives et de la rue de la Verrerie, elle n’est pas accessible, jackpot donc pour cette visite, La gérante c’est de quoi on parle, elle avait une pharmacie, il y a 15 ans accessible, à Grenoble (la ville phare pour l’accessibilité). Mais elle ignorait totalement les démarches à effectuer et l’obligation d’accessibilité pour son magasin. Ségolène Neuville formulaire en main, lui vend les ADAP. Dernière visite dans une autre pharmacie. Ici une rampe rend le magasin accessible, mais rien sur l’accessibilité universelle. Ségolène Neuville, formulaires à nouveaux en mains, invite le pharmacien à poser des dalles podo-tactiles dans son magasin pour les personnes non voyantes et à déposer un ADAP. Là aussi la communication n’était vraissemblablement pas passée.

     sneuvilleparis2 sneuvilleparis1

Une visite qui montre que si on parle d’accessibilité, la communication est encore le maillon faible pour ces commerçants qui ne sont à priori pas au courant du dépôt avant le 27 Septembre d’un Agenda d’Accessibilité Programmée. « ils ont entendu parler d’accessibilité dans les médias, mais ils n’ont pas entendu le message d’un document à déposer en Préfecture». Il va donc falloir renforcer pour Ségolène NEUVILLE le dispositif auprès des Préfectures et des Chambres de Commerces et d’Industrie, mais le temps est compté !

Les Collectivités qui elles ont 6 ans pour se mettre en conformité doivent prendre leur responsabilité et adapter les travaux de voirie dans les 3 ans pour faciliter la mise en accessibilité des commerces par rapport aux trottoirs.

"Cette sensibilisation auprès des commerces doit être renforcée par les 1000 Ambassadeurs de l’Accessibilité", Mais là aussi c’est la course contre la montre. "En effet si à Paris, la formation de ces ambassadeurs est effective, ce n’est pas le cas forcément pour d’autres villes. Le dispositif va se développer à la rentrée, mais toutes les collectivités n’ont pas souhaitées rentrer dans ce dispositif".

Enfin, le traitement des ADAP, si aujourd’hui environ 3200 ADAP ont été déposés (source DMA), Il risque d’y avoir un embouteillage dans le traitement des dossiers fin septembre. La Ministre se veut rassurante en précisant que le nombre de fonctionnaires prévus pour le traitement des dossiers avait été doublé, soit 800 par rapport aux 400 prévus initialement.

Un objectif pour Ségolène NEUVILLE, 80 % des ERP de 5e catégorie doivent être accessibles dans les 3 ans à venir.

Pour toutes informations  Pour le dépôt d’un ADAP

facebookPartager cet article

Xavier Galllin

 
Accessibilité, la nouvelle donne PDF Imprimer Envoyer

Les parlements Ratifient l’Ordonnance du 26 Septembre 2014.

Une Commission paritaire mixte, un nouveau vote à l’Assemblée Nationale le 20 Juillet 2015, suivi dans la foulée le 21 Juillet par le Sénat, pour ratifier l’ordonnance du 26 Septembre 2014. Les parlementaires ont tranché, L’accessibilité en France deviendra peut-être réalité en 2018, 2021 ou 2024. Grande déception des associations et du Collectif pour une France accessible qui estiment ne pas avoir été entendues par les parlementaires. Nouvelles règles donc pour l’accessibilité. Simplification, des normes, nouveaux délais, nouvelles règles et des dérogations possibles, Une première en 10 ans pour cette modification de la loi de 2005, qui était une belle promesse de la République pour faciliter le quotidien de millions de personnes. Espérons toutefois que les choses avancent, qu’une bonne gestion des dossiers au niveau des territoires soit mise en place, et que de nouveaux prétextes ne viennent pas une nouvelle fois assombrir cette vision de la France qui devra bientôt faire face au papy et au mamy boom dans les années à venir, qui auront eux aussi tant besoin d’Autonomie et de cette accessibilité universelle.

                                 ordonnance ratification

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, se dit inquiet en rappelant que le handicap est la deuxième cause de discrimination en France. Le Défenseur des droits au titre de ses missions de lutte contre les discriminations et rappelant qu’il a la charge de  l’application de la Convention Internationale des Droits des Personnes Handicapées, confirme son inquiétude quant aux moyens mis en œuvre pour garantir la mise en accessibilité des ERP, dans le cadre de la nouvelle procédure des Ad’AP.  Jacques Toubon estime que les nouveaux délais accordés et les dérogations prévues ne sont pas de nature à obtenir des résultats rapides et tangibles en matière d’accessibilité. Il sera donc très vigilant sur la mise en œuvre et formulera  si nécessaire des recommandations aux Pouvoirs Publics.

Désormais les gestionnaires d’ERP doivent impérativement déposer un Agenda d’Accessibilité Programmée avant le 27 Septembre 2015, sous risque de sanction.

Pour toutes informations  Pour le dépôt d’un ADAP

Conclusions de la Commission Mixte Paritaire

Le débat et le vote à l’Assemblée Nationale.

facebookPartager sur Facebook  

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 42